Site icon Optical Prism Magazine

Protéger les yeux sur le terrain

Dr. Kirsten North

Par Denis Langlois

Les Canadiens adorent le sport.

Plus de la moitié de la population est impliquée dans le sport communautaire, que ce soit en tant que joueur, spectateur, bénévole, entraîneur ou officiel, selon un rapport de 2015 de la Fondation Sport pur et de Signes vitaux, un programme national dirigé par des fondations communautaires.
Les deux tiers de tous les enfants et des jeunes pratiquent le sport et environ 7,2 millions de Canadiens âgés de 15 ans et plus participent régulièrement à un sport.

Les adultes canadiens participent à « des centaines de sports, allant des courses d’aventure au badminton », selon un document de recherche de Patrimoine canadien de 2010. Le plus populaire est le golf, suivi du hockey sur glace, du soccer, du volleyball, du basketball, du ski et du cyclisme.
Chez les enfants, le sport le plus populaire est de loin le football, avec environ 42 % des enfants athlètes qui y participent. D’autres sports populaires parmi les enfants sont la natation, le hockey, le basket-ball, le baseball et le volley-ball.

Plusieurs produits de lunetterie sont actuellement sur le marché au Canada non seulement pour protéger les yeux contre les blessures potentielles, mais aussi pour améliorer le rendement d’une personne sur le terrain, le terrain, l’eau ou le terrain.

Selon l’Association canadienne des optométristes, lorsqu’ils se préparent pour une activité sportive, tous les athlètes devraient envisager de porter des lunettes de protection, en raison des risques potentiels de blessures aux yeux, qui peuvent varier de faible à élevé selon le sport.
Récemment, le magazine Optical Prism s’est entretenu avec la Dre Kirsten North, consultante interne en politiques d’OD des associations, au sujet de l’importance de porter des lunettes de protection lorsque vous faites du sport.

Q. Quels sont les risques pour la santé des yeux et de la vision qui sont présents lorsque vous faites du sport (à l’intérieur ou à l’extérieur)?
Un. Chaque fois que vous participez à un sport, vous mettez vos yeux à risque de blessure. Les blessures les plus courantes se produisent lorsque quelque chose ou quelqu’un entre en contact avec la région des yeux, provoquant des ecchymoses, des saignements ou même des fractures des os autour de l’œil. Mais avec les sports de plein air, il y a aussi la possibilité de blessures par rayonnement de la lumière ultraviolette. La vision peut également être affectée par une commotion cérébrale, où il n’y a pas de blessure manifeste aux yeux eux-mêmes.

Q. Que conseillez-vous aux athlètes de faire pour protéger leurs yeux lorsqu’ils font du sport?
R. 90 pour cent des blessures aux yeux peuvent être évitées avec des lunettes de protection appropriées. L’appareil exact variera selon le sport. Alors que les joueurs de basketball portent des lunettes de protection, les joueurs de hockey portent une cage ou un bouclier et les skieurs portent des masques. Ce qu’il est le plus important de se rappeler, c’est que les lunettes de robe ordinaires sont en fait un danger pendant les sports et ne doivent pas être portées.

Q. Quel rôle un optométriste peut-il jouer pour aider les gens à éviter ou à être conscients des blessures oculaires possibles pendant le sport?
R. Les optométristes sont des conseillers de confiance pour leurs patients. Ils peuvent prendre le temps de discuter des intérêts sportifs spécifiques d’un patient et recommander des lunettes appropriées dans le cadre du plan de traitement global. Les gens ne savent pas ce qu’ils ne savent pas!

Q. En voyant régulièrement un professionnel de la vue, l’Association canadienne des optométristes affirme que les blessures aux yeux peuvent être détectées beaucoup plus tôt. Pourquoi est-ce important?
R. Il est essentiel de consulter régulièrement un optométriste pour maintenir une bonne vision et ceux qui ont une bonne vision et des compétences visuelles sont moins susceptibles d’être blessés. En outre, certaines blessures peuvent être indétectables par le patient jusqu’à ce que les dommages soient avancés ou permanents. Seul un examen de routine peut détecter ces problèmes.

Exit mobile version