Alors que les Canadiens attendent avec impatience l'été et passent plus de temps à l'extérieur, juin est un bon moment pour leur rappeler l'importance de la protection des yeux pour maintenir une vision claire pendant le Mois de la sensibilisation à la cataracte. Selon la Société canadienne d'ophtalmologie, les cataractes sont la principale cause de perte de vision, affectant plus de 2.5 millions de Canadiens et, si elles ne sont pas traitées, elles peuvent causer la cécité.

Un facteur de risque majeur pour le développement de cataractes est l'exposition aux rayons UV nocifs au fil du temps, ce qui entraîne une opacification du cristallin. Cela se traduit par une vision floue ou floue qui s'aggrave avec le temps, obstruant éventuellement la capacité de voir et interférant avec un mode de vie normal.

"Bien que les cataractes soient généralement très traitables, l'accent devrait être mis sur la prévention pour éviter la perte de vision en premier lieu et réduire le besoin de chirurgie", déclare le Dr Phil Hooper, président du Council on Advocacy de la Société canadienne d'ophtalmologie. "Le port de lunettes de soleil toute l'année, en particulier dès le plus jeune âge, aidera à protéger les yeux de l'exposition aux UV qui entraîne un risque accru de développer des cataractes plus tard dans la vie."

La perte de vision se produit lentement
La plupart des cataractes surviennent chez les personnes de plus de 60 ans, mais les changements oculaires commencent à se produire vers l'âge de 40 ans et les cataractes peuvent parfois survenir chez les bébés ou les jeunes enfants. La perte de transparence se développe lentement, entraînant une diminution progressive et indolore de la vision. En plus du flou, les changements subis peuvent inclure :

  • Éblouissement, en particulier la nuit
  • Changements fréquents de votre prescription visuelle
  • Une diminution de l'intensité des couleurs
  • Un jaunissement des images
  • Amélioration de la vision de près pour les personnes hypermétropes ou réduction de la vision de loin pour les personnes myopes

Les facteurs de risque incluent également certains médicaments (par exemple, les stéroïdes), les maladies systémiques telles que le diabète, les lésions oculaires, le tabagisme et les antécédents familiaux proches de cataractes.

Traitement et prévention
Les lunettes ou les lentilles de contact peuvent généralement corriger les légers changements de vision causés par les cataractes précoces, mais elles ne peuvent pas affiner la vision une fois que la cataracte est grave. Une fois que l'on s'est développé, il n'y a pas de remède sauf l'ablation chirurgicale de la cataracte.

Les Canadiens peuvent aider à se protéger contre la cataracte en réduisant leur exposition aux rayons ultraviolets en portant un chapeau à larges bords et des lunettes de soleil, en maintenant une alimentation et un mode de vie sains, en ne fumant pas et en se soumettant régulièrement à des examens de la vue avec leur ophtalmologiste.

Pour en savoir plus, visitez le site voirlespossibilités.ca.