Le Mois de la sensibilisation aux jouets et aux cadeaux sécuritaires met en lumière la façon dont les jouets sécuritaires pour les yeux peuvent aider à éviter les blessures oculaires graves

À l'approche des Fêtes, la Société canadienne d'ophtalmologie tient à souligner l'importance d'acheter des jouets sécuritaires pour les yeux lors de vos achats en cette période des Fêtes. Chaque année, de nombreux enfants se retrouvent aux urgences avec des blessures aux yeux causées par des jouets, et avec décembre marquant le Mois de la sensibilisation aux jouets et aux cadeaux sécuritaires, c'est un rappel pour les Canadiens de prendre les précautions nécessaires lorsqu'ils envisagent quels jouets donner aux enfants.

"Avec toute l'excitation pendant les vacances, il est facile d'oublier la sécurité de base, mais les blessures aux yeux chez les enfants sont l'une des principales causes de déficience visuelle", explique le Dr. Phil Hooper, président de la Société canadienne d'ophtalmologie. "C'est pourquoi les professionnels de la vue recommandent d'éviter les jouets qui présentent un risque élevé de blessures aux yeux, tels que les lasers, les jouets tranchants, les aérosols comme les ficelles idiotes et les jouets volants ou à projectiles, en particulier si des lunettes de sécurité ne sont pas portées."

Un sondage réalisé par la Société canadienne d'ophtalmologie, en partenariat avec l'Association canadienne des optométristes, a révélé que lorsqu'il s'agit d'acheter des cadeaux, seulement 16 % des Canadiens déclarent acheter des jouets en pensant à la sécurité des yeux. Si un enfant utilise mal un jouet, il peut causer de graves blessures aux yeux, notamment des abrasions cornéennes, des saignements oculaires internes, des ecchymoses et, dans les cas les plus extrêmes, une perte de vision permanente, des douleurs chroniques ou même la perte d'un œil. Les ophtalmologistes sont des médecins, le seul professionnel de la vue capable de traiter les traumatismes oculaires graves.

En plus des jouets, la durée pendant laquelle les enfants utilisent leurs nouveaux appareils électroniques, y compris les jeux vidéo et les iPad/tablettes, doit également être surveillée, étant donné qu'il est de plus en plus évident que le temps passé devant un écran augmente le risque de myopie (myopie) chez les enfants.

L'enquête a également révélé que depuis le début de la pandémie, les parents rapportent que leurs enfants passent en moyenne environ 4.4 heures devant un écran, soit 1.2 heure de plus qu'avant la pandémie. Trois parents sur cinq dont le temps d'écran COVID de l'enfant ou des enfants est supérieur à celui pré-COVID estiment que cette augmentation du temps d'écran a eu un impact négatif sur la santé oculaire de leur enfant. Les résultats de l'enquête démontrent également l'importance de créer une stratégie nationale de santé visuelle pour éduquer les Canadiens sur les soins de santé oculaire.

Pour aider à prévenir les blessures aux yeux chez les enfants, la Société canadienne d'ophtalmologie présente quelques conseils d'achat sécuritaire de jouets que les Canadiens devraient garder à l'esprit en cette période des fêtes :

  • Assurez-vous de confirmer que le jouet est adapté à l'âge
  • Évitez certains jouets qui présentent un risque élevé de blessures aux yeux, comme les pistolets jouets, les lasers, les aérosols comme les ficelles, les jouets volants et les jouets longs et pointus comme les épées.
  • Montrez aux enfants comment jouer correctement avec les jouets en toute sécurité
  • Gardez les jouets qui présentent un risque potentiel de blessure aux yeux hors de portée des enfants, sauf sous la surveillance d'un adulte
  • Inclure des lunettes de protection lors de la remise d'équipements sportifs
  • Vérifiez si l'emballage a été inspecté et approuvé par les organismes de réglementation appropriés, y compris la Loi canadienne sur la sécurité des produits de consommation (LCSPC), l'Association canadienne de normalisation (CSA) ou l'American Society for Testing and Materials (ASTM)

Pour en savoir plus sur les lésions oculaires, y compris son diagnostic et son traitement, visitez seethepossibilities.ca.

À propos de la Société canadienne d'ophtalmologie

La Société canadienne d'ophtalmologie (SCO) est l'autorité nationale reconnue en matière de soins oculaires et visuels en Canada. En tant que médecins et chirurgiens de la vue, nous nous engageons à assurer la prestation de soins oculaires médicaux et chirurgicaux optimaux pour tous les Canadiens en faisant la promotion de l'excellence en ophtalmologie et en offrant des services pour soutenir nos membres dans la pratique. Nos membres comprennent plus de 900 ophtalmologistes et 200 résidents en ophtalmologie. Nous travaillons en collaboration avec le gouvernement, d'autres sociétés de spécialité nationales et internationales, nos communautés universitaires (ACUPO), nos partenaires provinciaux et affiliés et d'autres professionnels des soins oculaires et groupes de patients pour défendre les politiques de santé dans Canada dans le domaine de la santé oculaire et visuelle. La COS est un fournisseur accrédité et primé de développement professionnel continu (DPC) par l'intermédiaire du Collège royal des médecins et chirurgiens de Canada (RCPSC) et est affilié à l'Association médicale canadienne (AMC). Pour plus d'informations, visitez cos-sco.ca.

À propos du sondage

Un sondage en ligne auprès de 2003 Canadiens âgés de 18 ans et plus a été réalisé entre le 10 juin et le 21 juin 2022, en utilisant le panel en ligne de Léger. Aucune marge d'erreur ne peut être associée à un échantillon non probabiliste (c'est-à-dire un panel Web dans ce cas). À des fins de comparaison, cependant, un échantillon probabiliste de 2003 répondants aurait une marge d'erreur de ± 2.2 %, 19 fois sur 20. Le panel en ligne de Léger compte environ 400,000 90 membres à l'échelle nationale et a un taux de rétention de XNUMX %.

SOURCE Société canadienne d'ophtalmologie

Renseignements: Bojana Duric, bduric@blueskycommunications.com, BlueSky Communications